Carte d'identité du manchot empereur

adresse
Actuellement disséminés sur le pourtour du continent antarctique, et notamment Terre Adélie, les manchots habitaient les mers du Sud bien avant la formation de la calotte glaciaire, il y a plus de 50 millions d'années.

classe et famille

Embranchement : Vertébrés
Classe : Oiseaux
Ordre : Sphénisciformes
Famille : Sphéniscidés
Genre : Aptenodytes
Espèce : Forsteri

Nombreux cousins, 17 espèces de manchots dans l'hémisphère sud, dont seulement deux sont strictement polaires : les empereurs et les adélie : îles subantarctiques, côtes d'Australie méridionale, de Nouvelle-Zélande, d'Afrique australe et d'Amérique du Sud depuis l’Antarctique jusqu’aux îles Galapagos.
Population : environ 400.000 individus répartis en 44 colonies connues, la plus grande étant de 80.000 individus à Cap Washington.


biométrie
Leur taille moyenne est de 1,15m. Monsieur Empereur pèse entre 35 et 40 kilos. Madame Empereur pèse entre 28 et 32 kilos (mais l’un comme l’autre, fondent littéralement en hiver et peuvent perdre jusqu’à la moitié de leur poids).
Durée de vie moyenne : trente ans.
Piètre marcheur (0, 5 km/h en moyenne), mais très endurant, le manchot empereur est en revanche un excellent nageur. Doté d’ailes rigides, véritables palettes natatoires aplaties qui lui servent de nageoires, et d’un corps fuselé particulièrement hydrodynamique, c’est un plongeur émérite. Record mesuré : 565 mètres !
En plus de ces deux facultés à se déplacer, grâce à ses pattes palmées le manchot empereur est par ailleurs capable, sur la glace, de glisser sur le ventre (6 à 8 km/h).

alimentation
Prédateur de haute mer, le manchot empereur se nourrit essentiellement de krill (petits crustacés), de poissons et de calmars.

prédateurs
Orques, léopards de mer et, à terre, pétrels géants, et skuas antarctiques qui s'attaquent aux poussins.